Tous les drapeaux . XYZ

hamburger

Empires espagnol

L’empire espagnol a été un des plus grands empires de l’histoire. À son apogée au XVIIIe siècle il compte près de 60 millions d’habitants et couvre près de 22 millions de kilomètres carrés. Il fut décrit comme « l’empire sur lequel le soleil ne se couche jamais ».
Cet empire commence à se développer en 1492 quand Christophe Colomb découvre par hasard l’Amérique (le Nouveau-Monde) en croyant avoir rejoint l’Inde par l’Atlantique. C’est pourquoi on appelle également les territoires d’Amérique les Indes occidentales. C’est ensuite la période des conquistadores, dont le plus célèbre est Cortés se battra contre les peuples autochtones et conquerra les régions d’Amérique centrale et du Sud. Ces territoires deviendront les Vice-royautés de Nouvelle-Espagne, du Pérou et de Nouvelle-Grenade.
Entre 1580 et 1640, il formera avec le Portugal l’Union ibérique et développera des colonies en Afrique, en Arabie, en Inde et dans le Pacifique.

carte_espagne_empire
[6] Carte anachronique de l’empire espagnol

Les premières découvertes

Christophe Colomb fera quatre voyages vers l’Amérique. Dans le premier, en 1492, il découvre les îles de Cuba et d’Hispaniola (républiques d’Haïti et dominicaine). Il découvre ensuite Porto Rico en 1493 lors de son deuxième voyage. Dans son quatrième voyage, il atteindra le continent américain.

car_colomb
[5] Les quatre voyages de Christophe Colomb
espagne_empire_1498_1898
drapeau de guerre espagnole (1502 - 1700)
colomb
Drapeau de Christophe Colomb

Les principaux pays découverts par Christophe Colomb

cuba
Cuba
haiti
Haïti (1492 - 1627)
dominique
Dominique
porto_rico
Porto Rico

Vice-royauté de Nouvelle-Espagne

Les territoires de l’Empire espagnol étaient organisées sous forme de vice-royautés. Celles-ci étaient attribuées à vie à des membres de la famille régnante.
La première créée fut celle de Nouvelle-Espagne en 1535. Elle disparut en 1821 lors de l’indépendance du Mexique.

Ces possessions d’Amérique sont en rouge sur la carte ci-dessus.

nouvelle_espagne
[8] Vice-royauté de Nouvelle-Espagne (en rouge)

Drapeaux historiques

espagne_empire_1498_1898
drapeau de guerre espagnole (1535 - 1700)
grenade1710
Pavillon des places maritimes (1701 - 1771)
espagne1785
Pavillon naval et drapeau national (1785 - 1821)

Pays ayant appartenu à la Vice-royauté de Nouvelle-Espagne

antigua
Antigua (1493 - 1632) Barbuda (1493 - 1678)
bahamas
Bahamas
belize
Belize (1524 - 1836)
costa_rica
Costa Rica (1502 - 1821)
cuba
Cuba (1492 - 1898)
dominique_republique
république dominicaine (1493 - 1795)
dominique
Dominique (1493 - 1635)
etat_unis
États-Unis (1535 - 1821)
jamaique
Jamaïque (1494 - 1670)
guatemala
Guatemala (1535 - 1821)
honduras
Honduras (1502 - 1821)
mexique
Mexique (1535 - 1821)
nicaragua
Nicaragua (1524 - 1823)
salvador
Salvador (1524 - 1823)

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les Philippines et d’autres îles du Pacifiques étaient rattachées aux Indes orientales espagnoles elles-mêmes rattachées à la Vice-royauté de Nouvelle-Espagne.

Vice-royauté du Pérou

La vice-royauté du Pérou fut créée en 1542 par Charles Quint roi d’Espagne. Elle comprenait l’Argentine, l’Uruguay, le Paraguay, la Bolivie, la Colombie, le Venezuela, le Chili, l’Équateur, le Panama et le Pérou. En 1717 cette vice-royauté sera morcelée pour former la vice-royauté de Nouvelle-Grenade puis en 1776 pour celle du Río de la Plata. Ne restait qu’un périmètre correspondant approximativement au Pérou actuel et une partie du Chili. Elle prend fin en 1824 lors de l’indépendance du Pérou.

car_roy_perou

[8] Vice-royauté du Río du Pérou
- en 1542 (vert clair)
- en 1776 (vert foncé)

Drapeaux historiques

espagne_empire_1498_1898
drapeau de guerre espagnole (1502 - 1700)
grenade1710
Pavillon des places maritimes (1701 - 1771)
espagne1785
Pavillon naval et drapeau national (1785 - 1873)

Pays ayant appartenu à la Vice-royauté du Pérou

argentine
Argentine
bolivie
Bolivie
chili
Chili
colombie
Colombie
equateur
Équateur (1532 - 1820)
panama
Panama
paraguay
Paraguay
perou
Pérou
uruguay
Uruguay
venezuela
Venezuela

Vice-royauté de Nouvelle-Grenade

La vice-royauté de Nouvelle-Grenade est créée en 1717, elle est issue de la vice-royauté du Pérou. Elle correspondait aux pays actuels de la Colombie, de l’Équateur, du Panama et du Venezuela. Après deux courtes interruptions, elle prendra fin en 1819 lorsque Bolívar proclamera la république de Grande Colombie.

nouvelle_grenade

[8] Vice-royauté de Nouvelle-Grenade

Drapeaux historiques

grenade1710
Pavillon des places maritimes (1717 - 1771)
espagne1785
Pavillon naval et drapeau national (1785 - 1873)

Pays ayant appartenu à la Vice-royauté de Nouvelle-Grenade

colombie
Colombie
equateur
Équateur (1532 - 1820)
grenade
Grenade (1498 - 1650)
panama
Panama
trinite
Trinité-et-Tobago (1498 - 1678)
venezuela
Venezuela

Vice-royauté du Río de la Plata

La Vice-royauté du Río de la Plata fut créée en 1776 par roi Charles III d’Espagne pour faciliter les communications et la gestion du territoire. Elle prend fin en 1810 avec la création des Provinces-Unies du Río de la Plata qui donneront plus tard l’Argentine.

carte_roy_plata
[7] Vice-royauté du Río de la Plata
Vert foncé : territoires contrôlés
Vert clair : territoires indigènes

Drapeaux historiques

grenade1710
Pavillon des places maritimes en 1717
espagne1785
Pavillon naval et drapeau national (1785 - 1810)

Pays ayant appartenu à la Vice-royauté du Río de la Plata

argentine
Argentine (1516 - 1810)
bolivie
Bolivie (1533 - 1825)
chili
Chili (1541 - 1810) partiellement
bresil
Brésil (le sud du pays)
uruguay
Uruguay (1776 - 1810)
paragay
Paraguay (1537 - 1810)
separation

L’Union ibérique

À la mort d’Henri Ier, roi du Portugal, ses trois petits enfants se disputent le trône. C’est finalement Philippe II d’Espagne qui l’obtiendra en 1580. Il régnera sur l’Union ibérique rassemblant les royaumes d’Espagne et du Portugal. Le Portugal apporta ses colonies d’Amérique (Brésil), d’Afrique, ses comptoirs d’Inde et du golfe Persique. Se succéderont ensuite à la tête de l’Union ibérique : Philippe II, III et IV. Le Portugal reprendra son indépendance en 1640.

Les possessions de l’Union ibérique sont en bleu sur la carte.

portugal_1616
Philippe II d’Espagne en 1616
union_iberique
Union ibérique entre 1580 et 1640

Outre les territoires du Brésil et de Terre-Neuve en Amérique, L’empire du Portugal comprenait l’Île Madère, les Açores et le Cap vert dans l’Atlantique, l’Angola et le Mozambique en Afrique, de nombreux comptoirs en Inde et sur le golfe persique, des îles en Indonésie.

separation

Outre ses colonies dans les autres continents, l’empire d’Espagne a possédé des territoires en Europe. Notamment les Pays-Bas espagnols et les royaumes de Naples et de Sicile.

Ces territoires sont en rose sur la carte ci-dessus.

Pays-Bas espagnols

Charles Quint est né à Gant en 1500. Dernier duc de Bourgogne, il va par mariage hériter de l’empire espagnol qui sera l’un des plus grands empires de l’histoire. Il sera sacré en 1515 empereur du Saint empire romain germanique. Les Pays-Bas espagnols deviendront les Dix-Sept provinces.

car_paysbas_esp
Carte des Pays-Bas espagnols en 1514 [3]

Le drapeau de guerre espagnol, la croix de Bourgogne, est héritée des ducs de Bourgogne.

espagne_empire_1498_1898
drapeau de guerre espagnole (1502 - 1700)

Pays actuels dont le territoire a fait partie des Pays-Bas espagnols.

luxembourg
Dix-Sept Provinces entre 1556 et 1713
belgique
Belgique actuelle
pays_bas
Pays-Bas actuel

Royaumes de Naples et de Sicile

En 1501 Ferdinand II, roi de Castille et d’Aragon, conquiert Naples. En 1504, il va réunifier les royaumes de Naples et de Sicile. Il prendra le titre de « roi de Sicile des deux côtés du détroit ». L’Espagne perdra ce territoire en 1713 après le traité d’Utrecht.

car_naple_sicile
Royaumes de Naples et de Sicile

Drapeau des royaumes de Naples et de Sicile

espagne_empire_1498_1898
drapeau de guerre espagnole (1502 - 1700)
separation

Les possessions espagnoles en Afrique sont en vert sur la carte en tête de page.

Sahara espagnol

car_RASD
République arabe sahraouie démocratique
vert foncé : territoire occupé par la RASD
hachuré : territoire revendiqué RADS occupé par le Maroc

Les Espanols établissent en 1881 une colonie Dakhla. Ils fonderont en 1884 le protectorat de Rio de Oro. L’Espagne cèdera cette région au Maroc et à la Mauritanie en 1975 (accords de Madrid). Cette région est depuis revendiquée par la République arabe sahraouie démocratique (RASD). La Mauritanie abandonnera ses prétentions mais le Maroc occupera toute la partie ouest et est depuis en conflit avec la RADS. La RADS est membre de l’Union africaine mais n’est pas reconnue par l’ONU.

maroc
Maroc
RASD
République arabe sahraouie démocratique

Guinée espagnole

La Guinée espagnole est composés d’une partie continentale appelée Rio Muniet d’îles dont la principale est l’île de Bioko. Les îles sont cédées par le Portugal à l’Espagne en 1778. La région devient un protectorat en 1885 et une colonie en 1900. Le pays accède à l’indépendance sous le nom de Guinée équatoriale en 1968.

car_guinee_esp
Guinée espagnole

Drapeaux historiques

espagne1785
Espagne en 1785
espagne1873
Espagne en 1873
espagne1945
Espagne en 1945

Drapeau de la Guinée équatoriale actuel.

guinee_equatoriale
Guinée équatoriale
separation

Indes orientales espagnoles

car_inde_esp
Indes orientales espagnoles

En orange sur la carte ci-dessus.

C’est Ferdinand MAGELLAN qui découvre ces îles en 1521. En 1565 est créée la Capitainerie générale des Philippines. Celle-ci est dirigée à distance par la Vice-royauté de Nouvelle-Espagne (après la disparition de la vice-royauté, elle sera dirigée par Madrid). Elle disparaît pour être remplacée par la Première République des Philippines en 1899.

philippines
Philippines
micronesie2
Philippines
marshall2
Îles Marshall
Catégorie site vexillologique
Développé par John Duff
Créé le 20-04-01-2021
Dernière mise à jour 18-01-2021
L’avis des internautes
5etoiles
Note : 4,5 basée sur 51 avis