Tous les drapeaux . XYZ

Drapeau d’Arménie

armenie
Adoption le 24 août 1990
Caractéristiques du pays
Capitale : Erevan
Superficie : 29 743 km2
Population : 3 021 324 hab. (2010)(classé 137e)
Monnaie : Dram
Régime : République parlementaire
Indépendance : 1991
Caractéristiques du drapeau
Ratio 1/2
Grille FIAV Dnat
Fonction DN
car_armenie

Histoire et signification

Le drapeau de la République d’Arménie est composé de trois bandes horizontales, rouge, bleue et orange (le terme consacré est "abricot").
Deux significations coexistent pour ces couleurs, dans l’officielle le rouge représente le haut-plateau arménien et la lutte continuelle pour sa survie et la sauvegarde de sa foi chrétienne. Le bleu représente la volonté de paix de l’Arménie. L’orange représente la créativité et le travail du peuple arménien.
Dans sa signification plus populaire, le rouge symbolise le sang versé dans toutes ses luttes pour sa survie au long de son histoire. Le bleu représente le ciel et l’orange fait référence à la terre d’Arménie, l’agriculture étant historiquement une grande activité du peuple arménien grâce à sa terre fertile.

Anciens drapeaux

Empire perse

La région de l’Arménie a été intégrée à la Perse. Le drapeau présenté est celui de la dynastie des Sassanides, une dynastie qui a régné sur la Perse à partir de 224. Leur religion est le zoroastrisme. Ce territoire sera conquis par les musulmans en 651.

sassanide_224_651
Empire sassanide (224 - 651)
sassanide
Superposition de l’Empire sassanide sur les frontières actuelles

Dynastie des Bagratouni

La dynastie des Bagratouni règne sur l’Arménie et les différents royaumes la composant à partir de 884. Le dernier roi Bagratouni, Gagik II d’Arménie, renoncera au trône en 1045.

armenie_813_1001
Étendard de la famille Bagratouni (813 et 1001)
bagratouni
[1] Drapeau du roi Bagration de Karthlie Vakhtang VI au XVIIIe siècle

Empire seldjoukide

Peu de temps après, les Seldjoukides vont annexer le pays. Les Seldjoukides sont originaires du Turkestan. Ils tirent leur nom de Seldjouk qui va donner comme religion à son pays l’islam sunnite. L’empire se développera à partir de 1037 sous l’impulsion de son petit-fils Toghrul-Beg. À son apogée, en 1092, il s’étendra de la Turquie à l’ouest, au Kirghizistan à l’est et à la région d’Oman au sud.
Drapeau bleu avec un aigle bicéphale blanc chargé d’un arc et d’une flèche rouges.

seldjoukide
Empire seldjoukide (1037 - 1194)
car_seldjoukide
Empire seldjoukide à son apogée
En vert clair les dépendances

Royaume arménien de Cilicie

Le Royaume arménien de Cilicie ou petite Arménie ne correspond pas à l’Arménie actuelle. La Cilicie est située au sud-est de l’Anatolie, l’Arménie étant au nord-est de la Turquie. Ce royaume a été fondé par des réfugiés arméniens fuyant l’invasion seldjoukide de l’Arménie au XIe siècle. Ce royaume a existé jusqu’au XIVe siècle.

cilicie
Royaume arménien de Cilicie (1080 - 1375)
car_cilicie
Royaume arménien de Cilicie ou petite Arménie

Invasion mongole

En 259, l’Arménie sera intégrée à l’Empire mongol qui, vers cette époque était divisée en quatre parties. L’Arménie faisant partie de l’empire appelée Empire ilkhanide ou Ilkhanat de Perse.

car_ilkha_arm
Emplacement de l’Arménie dans l’empire Ilkhanate
russie
Empire ilkhanide (mongol) (1256 - 1335)

Empire ottoman

L’Arménie fera l’objet de rivalités entre l’Empire ottoman et l’Empire perse. Elle sera intégrée à l’Empire ottoman dès le XIVe siècle. Elle restera cependant une minorité avec des coutumes et une religion spécifiques. Ces différences aboutiront au génocide arménien au cours duquel entre 1,3 million et 1,5 million d’Arméniens vivant en Turquie seront massacrés en 1915.

ottoman_1453_1844
Empire ottoman (1453 - 1499)
ottoman_1517_1793
Empire ottoman (1517 - 1793)
ottoman_1793_1808
Empire ottoman (1793 - 1844)

Empire russe

La partie orientale de l’Arménie a été intégrée à l’Empire russe en 1828. Cette intégration cessera en 1917 lors de la Révolution russe et la chute de l’empire.

russie3
Empire russe (1856 - 1917)

Première république d’Arménie

Après la Révolution russe de 1917, l’Empire russe s’effondre. La province russe de Transcaucasie qui intégrait l’Arménie, la Géorgie et l’Azerbaïdjan déclare son indépendance sous le nom de République fédérative démocratique de Transcaucasie. Cette république ne dure que deux mois (avril et mai 1918). L’Arménie va déclarer son indépendance et créer République démocratique d’Arménie.

transcaucasie1918
Transcaucasie avril et mai 1918
armenie_18_20
République démocratique d’Arménie (1918 - 1920)

République socialiste soviétique d’Arménie

En 1920, l’URSS reprend le contrôle de la Première république d’Arménie. Elle sera intégrée à l’URSS sous le nom de République socialiste soviétique d’Arménie. L’Arménie deviendra la République socialiste soviétique d’Arménie. Très vite l’URSS la rassemblera avec la Géorgie et l’Azerbaïdjan pour reformer la Transcaucasie de l’Empire russe. L’Arménie redeviendra une république socialiste soviétique russe à part entière en 1936.
L’Arménie accédera à l’indépendance en 1991 après l’effondrement de l’URSS.

armenie_22_30
République socialiste soviétique d’Arménie (1920 - 1922)
Drapeau en février et mars 1922
transcaucasie1922
République démocratique de Transcaucasie (1922 - 1936)
armenie1936
République démocratique d’Arménie (1936 - 1940)
armenie_urss
République socialiste soviétique d’Arménie(1940 - 952)
armenie_20_91
République socialiste soviétique d’Arménie (1952 - 1991)
separation

La république du Haut-Karabagh

La région du Haut-Karabagh en Azerbaïdjan est peuplée de 95 % d’Arméniens. En 1911, cette région s’autoproclame la République d’Artsakh, cette république n’est pas reconnue par l’ONU. Après vingt années de conflits, un cessez-le-feu est conclu en 2020.
En septembre 2023, l'Azerbaïdjan a lancé une offensive militaire dans l'enclave du Haut-Karabagh. Les autorités de la région ont capitulé et des milliers de réfugiés ont fui le territoire. L'Arménie a dénoncé un " nettoyage ethnique ".

Le drapeau de la république du Haut-Karabagh est semblable à celui de l’Arménie avec un chevron blanc.

artsak
République d’Artsakh
(autoproclamée en 1991)
car_artsak
Haut-Karabagh en rouge
separation

Drapeaux des régions d'Arménie

L'Arménie est divisée administrativement en dix marzer plus la capitale Erevan. Celles-ci se décomposent en quarante-huit communautés urbaines.

Seules quatre villes ont un drapeau spécifique. Ces drapeaux reprennent les armoiries de la ville.

Région d'Erevan

La région d'Erevan est située au centre du pays, elle est frontalière avec les régions de Kotayk, Aragatsotn, Armavir et Ararat. La ville d'Erevan (ou Yerevan) est la capitale de l'Arménie. Sa superficie est de 55 km2 ce qui en fait la moins étendue des entités administratives. Sa population est de 1 111 300 habitants (2022), ce qui en fait la plus peuplée.

car_erevan
Emplacement d'Erevan

Drapeau d'Erevan

Le drapeau est blanc et reprend en son centre les armoiries de la région entourées d'un cercle formé de douze triangles rouges. Ces triangles rappellent les douze districts de la capitale.
Les armoiries sont constituées d'un écu jaune de type français représentant un lion-ailé bleu passant couronné et regardant vers l'arrière en tenant dans sa patte un sceptre.
Sur l'épaule du lion est placé un disque avec la plaine d'Erevan et à l'horizon le mont Ararat.
Dans le bas de l'écu est placé un bandeau bleu avec le nom de la ville en caractères arméniens.

erevan
Drapeau d'Erevan
erevan_bla
Armoiries d'Erevan
erevan_mon
Détail du mont Ararat

Région d'Aragatsotn

La région d'Aragatsotn est située à l'ouest du pays. Il est frontalier avec la Turquie et limitrophe de la capitale Erevan. Sa capitale est la ville d'Achtarak. Sa superficie est de 2 756 km2 ce qui en fait la cinquième plus étendue des régions. Sa population est d'environ 125 400 habitants (2019), ce qui en fait la neuvième en population.

car_achtarak
Emplacement d'Achtarak

Drapeau d'Achtarak

La région n'a pas de drapeau, mais la ville d'Achtarak en possède un. Ce drapeau comprend deux couleurs séparées par une ligne courbe figurant des collines orange et un soleil rouge.
Sur le devant, un dessin bleu représente à la fois un oiseau et un pont en escalier avec une rivière, le pont d'Achtarak.
Dans le haut du drapeau sont représentées les armoiries de la région. Celles-ci représentent un écu blanc avec un liseré noir.
Dans le haut de l'écu se trouve une église rouge, l'église de Karmravor.
Sous l'église un oiseau blanc, sans doute une hirondelle, peut-être le même que sur le drapeau.
Derrière et sous l'oiseau une grappe de raisin.
Dans le bas de l'écu est inscrit le nom de la région en arménien.

achtarak
Drapeau d'Achtarak
ashtarak_bla
Armoiries d'Achtarak
ashtarak_pon
Pont d'Achtarak (Wikipédia)
karmravor
Église de karmravor (Wikipédia)

Province de Kotaik

La région de Kotaik est située au centre du pays, elle est limitrophe de la capitale Erevan. Sa capitale est la ville de Hrazdan. Sa superficie est de 2 089 km2 ce qui en fait la neuvième moins étendue des entités administratives. Sa population est de 278 800 habitants, ce qui en fait la sixième plus peuplée.

car_kotaik
Emplacement de Kotaik

Drapeau d'Abovian

La capitale ne possède pas de drapeau, seule la ville d'Abovian en possède un. Celui-ci est blanc avec une croix scandinave dont les branches horizontales sont bleues, la branche supérieure rouge et l'inférieure orange. Au centre de la croix sont placées les armoiries de la région.
Celles-ci sont constituées d'un écu de type espagnol avec un paysage blanc et une montagne grise à l'horizon.
Les couleurs du drapeau arménien sont reprises dans le ciel au-dessus des montagnes.
Dans l'écu est représenté un des clochetons de l'église Saint Hovhannes à Abovian.
Sous le clocheton est placé un vestige archéologique de la région.
Derrières ces deux éléments, se trouve une pierre grise avec des inscriptions cunéiformes. Ce sont inscriptions d'Argishti A, datant du VIIIe Av. J.-C.
Dans le haut de l'écu, le nom de la ville est inscrit en caractères arméniens.

abovian
Drapeau d'Abovian
abovian_bla
Armoiries d'Abovian

Région d'Armavir

La région d'Armavir est située à l'ouest du pays, elle est frontalière avec la Turquie. Sa capitale est la ville d'Armavir, mais la plus grande ville est Vagharshapat ou Echmiadzin. Sa superficie est de 1 242 km2 ce qui en fait la dixième moins étendue des entités administratives. Sa population est de 282 600 habitants, ce qui en fait la deuxième plus peuplée.

car_armavir
Emplacement d'Armavir

Drapeau de Vagharshapat

Le drapeau est jaune avec une croix scandinave violette, ce sont les couleurs des armoiries de la ville.
La croix porte en son centre les armoiries de la région. Celles-ci sont composées d'un disque avec plusieurs couronnes concentriques.
La première couronne est blanche avec un liseré rouge. Elle porte des motifs de feuilles de vigne et de raisins jaunes.
Une deuxième couronne bleu foncé avec deux liserés rouges. Elle comporte dans le haut le nom de la région en caractères arméniens et trois petites croix faites avec des carrés.
La troisième couronne est jaune et porte un quadrilobe violet avec une bordure bleu foncé et deux liserés orange.
Chaque lobe représente un archange blanc.
Le centre du quadrilobe est bleu foncé et porte la lettre Է " Eh ", de l'alphabet arménien. C'est l'initial du mot Echmiadzin (autre nom de Vagharshapat en arménien).
Dans le haut de la première couronne est représentée une couronne murale jaune avec un mur maçonné et trois tours.

vagharshapat
Drapeau de Vagharshapat
vagharshapat_bla
Armoiries de Vagharshapat
vagharshapat_arc
Détail des archanges
vagharshapat_let
Détail de la lettre
Catégorie site vexillologique
Développé par John Duff
Créé le 15-06-2017
Dernière mise à jour le 01-02-2024
Un site 5etoil